Google célèbre Thomas Edison en mettant un Logo électrique

On est pas surpris puisque Google nous a habitué à la commémoration de grandes personnalités connues à travers l'histoire.Apres le littéraire Jules Verne, voici le tour du génie américain THOMAS EDISON.
On attend désormais cette occasion pour que nous aussi, nous revenions un peu en arriere en un petit fash back sur la vie de ces gens qui ont laissé leurs empreintes et que l'histoire n'oubliera jamais.


Qui est ce donc THOMAS EDISON ?
Thomas Alva Edison naît le 11 février 1847 à Milan dans l'Ohio. Fils de Samuel Edison, touche-à-tout, brocanteurépicier, agent immobilier, charpentiercanadiend'origine néerlandaise et de Nancy Elliot Edison, ancienne institutrice canadienne d'origine écossaise, il est cadet d'une famille modeste de sept enfants.
En 1854, alors qu'il est âgé de 7 ans, sa famille s'installe à Port Huron dans le Michigan. Son professeur, le révérend Engle, le considère alors rapidement comme un hyperactif stupide car il est trop curieux, pose trop de questions et n'apprend pas rapidement. Après 3 mois de cours, sa mère offusquée décide de lui faire l'école elle-même. Il complète ensuite sa formation de base en parfait autodidacte en dévorant tous les livres de science de sa mère.


En 1857, âgé de 10 ans, Thomas possède déjà un vrai petit laboratoire de chimie dans le sous-sol de la maison de ses parents pour développer son intelligence pratique.
En 1859, âgé de 12 ans, Thomas devint vendeur de journaux, boissons, cigares, cigarettes, bonbons, dans le train de la « Grand Trunk Railway » qui fait l'aller-retour quotidien Port Huron-Detroit. Avec l'argent gagné, il s'achète une presse d'imprimerie d'occasion qu'il installe dans un wagon à bagage pour la rédaction et l'impression (durant les trajets) de son propre mini journal hebdomadaire « le Weekly Herald » tiré à 500 exemplaires.
En 1860 il est autorisé à aménager son laboratoire de chimie dans son wagon à bagage-imprimerie. Il poursuit ses expériences durant les haltes de 5 heures à Détroit. Il s'intéresse également au télégraphe du train inventé en 1838 par Samuel Morse. Une embardée du train renverse un jour du phosphore et provoque un incendie ce qui lui vaut son renvoi immédiat avec ses premiers 2 000 dollars de gain commercial fièrement gagnés.
Âgé de 13 ans, il attrape la scarlatine dont il ressort pratiquement sourd, même si la légende veut qu'il le soit devenu après qu'un cheminot l'a empoigné par les oreilles2. Ce handicap influencera fortement son comportement, sa carrière, l'orientation de ses travaux. Son désir d'améliorer le sort de l'humanité le motive pour plusieurs inventions et décuple son avidité pour la lecture en particulier des ouvrages de chimie,électricitéphysiquemécanique etc.
En 1866 âgé de 19 ans, il déménage à Toronto au Canada et trouve un emploi d'assistant-télégraphiste à la Western Union Company. Son travail consiste à retransmettre à Toronto les messages reçus à chaque heure. Il réalise alors sa première invention : il transforme son télégraphe en «transmetteur-récepteur duplex automatique de code Morse» capable de transmettre sur un même câble deux dépêches en sens inverse automatiquement sans intervention d'employé, et dépose son premier brevet.
Puis il revient en tant qu'opérateur itinérant de ville en ville dans tout l'est des États-Unis.
En 1868, âgé de 21 ans, expert en télégraphie, Thomas est embauché comme opérateur-télégraphiste de nuit à la Western Union Company de Boston et travaille en parallèle sur plusieurs projets d'inventions dont une Machine de comptage automatique de vote qui n'est pas retenue par le Congrès des États-Unis car jugée trop rapide… Il en déduit un de ses futurs grands principes de base : « Never invent something that people don't want » (ne jamais inventer quelque chose dont les gens ne veulent pas).
En 1869 il tente sa chance à New York, où il trouve une chambre de bonne dans les sous-sols de la Bourse de New York à Wall Street. Il dort à côté du téléscripteur qui transmet les cours de l'or sur les marchés financiers, et étudie cette machine de près. Il aide un jour le télégraphiste de la Western Union à résoudre une panne importante sur ce télégraphe et se voit proposer une confortable place d'assistant de l'ingénieur en chef de la Western Union de New York, avec pour mission d'améliorer le téléscripteur de la Bourse de New York.
Il fonde puis revend 40 000 dollars sa première société « Edison Universal Stock Printer », où il développe et commercialise sontélégraphe multiplexé automatique breveté pouvant transmettre et imprimer simultanément plusieurs cours de valeurs boursières.
Quelques inventions: 

Invention de la centrale électrique


Invention du Kinétographe et du Kinétoscope


Invention et fondation des studios de cinéma


Invention du Kinetophone son et image


Invention de la pile alcaline


En 1930, âgé de 82 ans, il mène un test de 17 000 plantes pour produire de la gomme synthétique.
Thomas Edison mourut à l'âge de 83 ans, le 18 octobre 1931, sur son site de West Orange dans le New Jersey, près de New York, alors qu'il poursuivait inlassablement ses travaux, après avoir déposé son dernier brevet un an plus tôt.
En tout, il déposa au cours de sa vie 1 093 brevets5 et employa plus de 35 000 personnes dans un empire industriel qui permit l'essor de l'électricité dans le monde entier.

Source de l'article et les photos : Wikipédia




 
Real Time Web Analytics