Google a accédé au labo de Robert Bunsen

Google continue à célébrer des personnes qui ont marqué l'histoire de l'humanité dans différents domaines. Apres Thomas Edison dans l’électricité, google a consacré son logo cette fois à un chimiste dont le nom est Robert Bunsen.
Qui est ce Robert Bunsen?



Robert Wilhelm Bunsen, né le 31 mars 1811 à Göttingen et mort le 16 août 1899 à Heidelberg, est un chimiste allemand.
Il est connu pour ses travaux en spectroscopie et, bien qu'il n'ait pas directement contribué à l'amélioration de cette invention, pour avoir donné son nom au bec Bunsen.

Il est le plus jeune des quatre fils de Christian Bunsen (1770-1837), responsable de la bibliothèque de l'Université de Göttingen et professeur de philologie moderne. C'est à Göttingen qu'il fait ses études et obtient son doctorat de chimie.
À partir de 1830, il voyage beaucoup entre ParisVienne et de nombreuses universités allemandes. Il établit des contacts avec les plus grands chimistes de son temps, tels que Friedlieb Ferdinand RungeJustus von Liebig à Gießen et Alexander Mitscherlich àBonn.

En 1841, il perfectionne la pile de Grove en remplaçant l’électrode en platine par une électrode en carbone. Cette pile qui porte son nom sera à nouveau perfectionnée par Georges Leclanché.
En 1852, après un bref séjour à Breslau, il succède à Leopold Gmelin à la chaire de chimie de l'Université d'Heidelberg, qu'il occupe toute sa vie. Il se concentre sur l'amélioration des piles, ce qui lui permet de préparer par électrolyse plusieurs métaux : aluminium,baryumcalciumchromelithiummagnésiummanganèsesodium.
Il invente et met au point un calorimètre à glace avec lequel il peut déterminer la chaleur spécifique de ces métaux et donc leurmasse atomique.


Lors de l'éruption du Mont Hekla, il effectue un voyage en Islande, lequel est financé par le gouvernement danois dont dépendait l'Islande à l'époque. Il en tire surtout une analyse du fonctionnement des geysers dont il fabrique un modèle dans son laboratoire afin de convaincre ses contemporains, persuadés pour beaucoup que leur eau venait du centre de la Terre.
À partir de 1860, il travaille sur la spectroscopie avec Gustav Kirchhoff, qui introduisit l'utilisation du prisme pour étaler le spectre, et participe à la mise au point de ce que nous nommons aujourd'hui le bec Bunsen. Ils identifient ainsi le césium et le rubidium. Leur démarche de spectroscopie ouvre la voie à la découverte de cinq autres éléments : le thallium, l’indium, le gallium, le scandium et le germanium. Enfin, l’hélium est découvert dans le spectre du Soleil par Jules Janssen et Joseph Norman Lockyer en 1868.
Il prend sa retraite en 1889 et meurt dix ans plus tard à Heidelberg.
Source: Wikipédia
Crédit image: Wikipédia

 
Real Time Web Analytics