Harry Houdini Honoré par Google


Google continue à célébrer l'anniversaire des personnes connues dans l'histoire et invite les internautes à y participer en cliquant sur son logo pour lire un peu sur la vie de ces gens.

Aujourd'hui c'est le tour de Harry Houdini, un prestidigitateur américain d'origine hongroise, né le 24 mars en 1874.
je dois avouer que personnellement j'ai jamais entendu parler de cette personne et c'est l'occasion pour en savoir plus et j'en remercie google.



Qui est ce donc Harry Houdini?

Houdini est né à Budapest, en Hongrie1. À partir de 1907, Houdini prétend être né le 6 avril 1873 à Appleton dans le Wisconsin.
Le père d’Houdini était Mayer (Mayo) Samuel Weiss (1829-1892), un rabbin ; sa mère était Cecilia Steiner (1841-1913). Ehrich avait 6 frères : Herman M. (1863-1885) ; Nathan J. Weiss (1870-1927) ; Gottfried William Weiss (1872-1925) ; Theodore Weiss (Dash) (1876-1945) ; Leopold D. Weiss (1879-1962) et Gladys Carrie Weiss (1882- ?).
Il émigra avec sa famille aux États-Unis le 3 juillet 1878, à l’âge de 4 ans, sur le SS Fresia avec sa mère, alors enceinte, et ses quatre frères. Son nom sur la liste était Ehrich Weiss. Ses amis l’appelaient « Ehrie » ou « Harry ».
Ils vécurent tout d’abord à Appleton dans le Wisconsin, où son père était rabbin de la Communauté juive réformée de Sion. En 1880, la famille vivait à « Appleton Street ». Le 6 juin 1882, le rabbin Weiss devint citoyen américain. Après avoir perdu ses droits, il alla à New York avec Ehrich en 1887. Ils vivaient dans un pensionnat de famille situé sur « East 79th Street ». Le reste de la famille les rejoignit lorsqu’il trouva un logement plus stable.
Enfant, Ehrich eut plusieurs emplois avant de devenir champion de cross country. Il fit ses premières apparitions publiques dès l’âge de 9 ans, en tant que trapéziste, se surnommant lui-même « Ehrich, le prince des airs ». Il devint magicien professionnel et commença à se faire appeler « Harry Houdini » car il était fortement influencé par le magicien français Jean Eugène Robert-Houdin, et son ami Jack Hayman lui dit qu’en français, le fait d‘ajouter un « i » à Houdin signifiait « comme Houdin ». Plus tard, Houdini déclara que son nouveau prénom Harry était un hommage à Harry Kellar. Cependant, Harry est naturellement dérivé de « Ehrie ».


                                                                     source photo: wikipédia
Le 22 octobre 1926, au Princess Theatre de Montreal, Houdini, alors en train de se faire peindre par un jeune artiste, reçoit la visite de l'étudiant de l'Université McGill Joselyn Gordon Whitehead. Houdini avait l'habitude de demander à quelqu'un dans le public de lui infliger un coup de poing dans le ventre, pour prouver qu'il était invincible. Whitehead lui demanda alors s'il pouvait effectivement endurer des coups au ventre, ce à quoi Houdini aurait répondu par l'affirmative. L'étudiant se précipita alors sur Houdini et le frappa violemment, sans avertissement, à de multiples reprises au bas ventre. Dès l'après-midi, le magicien se plaint de douleurs.
Quelques jours plus tard, dans sa chambre privée à Détroit, peu avant une de ses représentations, son médecin l'examine et reporte une fièvre à 40°. Houdini refuse toutefois d'annuler sa représentation qu'il effectue non sans difficultés. Quelques jours plus tard, le jour d'Halloween, Houdini décède d'une péritonite consécutive à une rupture de l'appendice. Le fait que les dommages de son appendice aient été ou non causés par les coups qu'il reçut de Whitehead fait aujourd'hui l'objet de controverses. Houdini souffrait en effet depuis plusieurs mois de douleurs au ventre. Ces faits ont été décrits et discutés notamment dans le premier chapitre du livre The Edge of the Unknown (Les frontières de l'inconnu) d'Arthur Conan Doyle, publié en 1930.

                                                                                               source wikipédia
Un de ses descendants (en lien avec les auteurs d'une biographie controversée d'Houdini) a réclamé le lundi 26 mars 2007 à la justice américaine une exhumation, pour faire pratiquer une autopsie et tordre le cou, ou pas, à la rumeur qui court toujours selon laquelle le magicien aurait été assassiné.
Il laisse à sa mort l'une des plus grandes collections de livres sur la magie à la Bibliothèque du Congrès.
Pour Houdini, le seul objectif de la pratique du spiritisme, même s'il n'y parvint jamais, est d'entrer en contact avec l'esprit de sa mère disparue en 1913, seule preuve pour lui que ces phénomènes psychiques puissent exister.
Sa biographie a été publiée par James Randi, un collègue prestidigitateur et sceptique.

Houdini publia de nombreux livres durant sa carrière (dont certains furent écrits par son ami Walter Brown Gibson, le créateur de The Shadow) :
  • The Right Way to Do Wrong (1906)
  • Handcuff Secrets (1907)
  • The Unmasking of Robert Houdin (1908)
  • Magical Rope Ties and Escapes (1920)
  • Miracle Mongers and their Methods (1920) le livre en PDF
  • Houdini's Paper Magic (1921)
  • A Magician Among the Spirits (1924)

Source: Wikipédia


 
Real Time Web Analytics