Test : Pokémon Rumble Rush, le jeu que l’on attendait pas !


Personne ne l’avait vu venir, mais Pokémon Rumble Rush vient de sortir sur Android et iOS en Australie ! Nouveau jeu tiré de la licence mondialement connue « Pokémon », cet épisode « Rumble Rush » fait suite aux autres jeux Pokémon Rumble sortis sur WiiU et 3DS. Dans ce jeu très orienté Beath them All on incarne un membre du Club des Aventuriers, ayant pour mission d’explorer différentes îles à l’aide de ses compagnons, et d’en découvrir toutes les créatures qui s’y cachent. 



L’intérêt du soft repose principalement sur l’aspect collection, cher à la licence de Game Freaks, et la possibilité d’attraper toutes les créatures connues à ce jour.

Bien que disponible en Australie, le jeu n’a pas encore été annoncé en Europe ou aux Etats-Unis, et s’il subit le même sort que Dragalia Lost, on est pas près de le voir débarquer chez nous avant un bon moment. Pour pouvoir s’y essayer, nous avons simplement changé la région de notre store Google Play à l’aide d’un VPN (celui d’ExpressVPN pour être précis), et une fois connecté à un serveur Australien, nous avons pu le télécharger tout à fait normalement.

Le jeu n’est pas époustouflant d’un point de vue graphique, la modélisation des Pokémon reste assez sommaire (même si on les reconnait tous du premier coup d’œil), mais c’est surtout pour son Gameplay que l’on accroche au jeu et que l’on se surprend à ne plus pouvoir s’arrêter de jouer. Comme tout bon Beat Them All, Pokémon Rumble Rush vous invite à en découdre face à des vagues d’adversaires de plus en plus puissants grâce à vos attaques spéciales. Chaque Pokémon dispose d’une maniabilité qui lui est propre, et le fait d’avoir des attaques différentes parmi les membres d’une même espèce fait que chaque créature se joue différemment. Finalement, on passe un très bon moment à voir ses monstres combattre et à en essayer toujours de nouveaux, ce qui risque d’allonger la durée de vie d’un jeu qui peut paraître un peu répétitif au premier abord.

Jeu « Freemium » oblige, il existe une boutique intégrée à l’application qui vous permettra d’obtenir divers avantages, comme un pack de démarrage, ou la possibilité d’acheter des cristaux (la monnaie du jeu) avec de l’argent réel. Nous n’avons pas vu d’intérêt à passer à la caisse, tant le jeu est généreux en contenu et vous propose la possibilité d’obtenir ces ressources par vous-même.

Pour conclure, nous pouvons dire que c’est une bonne surprise que nous propose là The Pokémon Company, et que c’est un très bon moyen pour les plus Pokémaniacs d’entre nous de passer le temps jusqu’à la sortie de Pokémon Épée et Bouclier sur Nintendo Switch !


Suivre via Email

 
Real Time Web Analytics