Affichage des articles dont le libellé est Tendance. Afficher tous les articles
Affichage des articles dont le libellé est Tendance. Afficher tous les articles

Un spectacle de danse sur Google pour célébrer Martha Graham, Une danseuse américaine

Google, apres avoir fait un tour dans tous les domaines, cherchant des personnalités dans l'histoire pour les célebrer, une facon de leur rendre hommage pour le travail qu'elles ont accompli, s'est arrêté aujourd'hui dans l'art et plus particulièrement dans la danse qualifiée de moderne. Google a choisi donc de fêter et nous inviter à connaitre plus sur une danseuse américaine qui a laissé ses trace dans cet art pendant un siècle entier. Il s'agit de Martha Graham.




Google à chaque fois innove dans sa facon de nous les feter sur sa page en jouant sur le désigne de son logo et cette fois encore on ne peut qu'applaudir le travail fabuleux que réalisent ces gens qui travaillent dans les coulisses de google et font leur mieux pour que le spectacle soit au rendez-vous. Oui j'ai dit un spectacle car google est allé plus loin encore en nous publiant une danse moderne à la place du logo. Quelques secondes de danse sont suffisantes pour nous inviter à savoir plus sur la personne qui a conçu cet enchaînement fabuleux de mouvements qui a donné un sens à la chorégraphie humaine.

Qui est ce donc Martha Graham?

Martha Graham, née le 11 mai 1894 dans le Comté d'Allegheny (PennsylvanieÉtats-Unis) et décédée le 1er avril 1991 (New York), est une danseuse et chorégraphe américaine. Elle est reconnue comme l'une des plus grandes innovatrices de la danse moderne.

Martha Graham commence à s'intéresser à la danse très jeune, après avoir vu danser Ruth Saint Denis dans les années 1910. Ce n'est qu'à l'âge de 22 ans, en 1916, qu'elle envisage une carrière professionnelle en entrant à la Denishawn School. En 1925, elle commence à enseigner la danse à la Eastman School of Music à Rochester, avant de fonder sa propre école. En 1926, elle fonde sa propre compagnie, The Martha Graham Dance Company, à laquelle participèrent nombre de danseuses (la troupe étant exclusivement féminine jusqu'en 1938), dont Sophie Maslow (en), Anna SokolowJean Erdman et Jane Dudley (en), qui toutes quatre rejoignirent ensuite le New Dance Group, plus ou moins impliqué dans le mouvement des droits civiques.



Son style unique de danse moderne est le reflet de l'art moderne de son époque. Ses créations la rendent très vite célèbre pour les innovations qu'elle apporte à la danse moderne. Figure importante de la danse moderne, on lui doit une technique fondée sur la respiration, la contraction et la détente du corps, ainsi que de nombreuses œuvres commeLamentation (1930), Cave of the Heart (1946) et The Rite of Spring (1984). Elle mesurait 1 mètre 60 mais paraissait souvent plus grande sur scène grâce à des costumes qu'elle avait le goût de choisir.
En 1981, elle reçoit le tout premier American Dance Festival Award pour l'ensemble de sa carrière. En 1998, le magazine américain Time a désigné Martha Graham comme la « danseuse du siècle » et l'une des personnalités les plus importantes du xxe siècle.
Jusqu'à un âge très avancé, Martha Graham a accompagné les membres de sa troupe dans leurs tournées à travers les États-Unis et le reste du monde, pour superviser leur travail. On l'a ainsi vue, en juillet 1987, apparaître en fin de représentation, pour unestanding ovation, sur la scène dressée dans la Cour d'honneur du palais des Papes, lors d'une série de représentations données dans le cadre du Festival d'Avignon.
Source: Wikipédia






Avec 18 dessins, google célèbre Roger Hargreaves, l'auteur de "Monsieur Bonhomme"

Il y a 76 ans a vu le jour un écrivain spécialisé dans les livres des petits enfants appelé Roger Hargreaves, et que Google; comme d'habitude n'a pas manqué de feter et de partager son anniversaire avec nous. Personnellement j'en ai jamais entendu parler, ce qui fait en consultant la page de google j'ai de temps de fortes chances d'apprendre quelque chose de nouveau comme j'ai appris aussi bcp de choses sur d'autres personnalités.

Charles est donc né en 1935 et mort en 1988 avant meme de finir son oeuvre. étant spécialiste dans l'écriture pour les enfants, il a porté un lourd fardeau sur lui car ce n'est pas du tout facile de s'adresser à ces anges et encore plus apres la deuxieme guerre mondiale.

Google a décidé en célebrant cet homme de mette à la place de son logo et pour la 1ere fois plusieurs dessins qui qui changent de maniere aléatoire à chaque fois qu'on actualise la page. S'agit des dessins de Roger Hargreaves? on en sait pas grand chose puisque meme la biographie de ce Monsieur n'existe pas sur Wikipédia à part deux lignes qui montrent sa naissance et sa mort.

Voici donc les dessins publiés par google pour cette occasion:






































Google se met du coté du prolétariat en célébrant la fête des travailleurs

Le moteur de recherche Google a choisi cette année de fêter la journée du travail et la célebre à sa facon en mettant un logo qui représente tous les domaines qu'occupent les prolétaires; la mécanique, l'electricité, le jardinage, le batiment pour ne citer que ceux-ci.

Dans cette célebration de la part de google ne peut etre que remercié par tous les travailleurs du monde car on sait tres bien à quel point l'internet n'est plus un monde virtuel et cette stratégie pourrait bien aider à défendre la cause de ces employés en rappelant les employeurs à respecter leurs droits à la dignité, à la liberté d'expression, à une vie digne d'etre humain. 

C'est aussi une occasion pour nous rappeler tous de cette journée du 1er Mai que toute la couche travailleuse attend avec impatience pour faire entendre sa voix.





Un peu d'histoire ne fait pas mal:


En France, dès 1793, une fête du Travail est fixée le 1er pluviôse (en janvier), et fut instituée pendant quelques années par Fabre d’Églantine.
En France, au Familistère Godin de Guise naît en 1867 la fête du Travail. Jean-Baptiste André Godin venant tout juste d'achever la rédaction de "Solutions sociales", la date de la manifestation n'est pas encore arrêtée au premier dimanche de mai, mais le 5 juin. Elle est toujours célébrée aujourd'hui.
Aux États-Unis, au cours de leur congrès de 1884, les syndicats américains se donnent deux ans pour imposer aux patrons une limitation de la journée de travail à huit heures. Ils choisissent de débuter leur action le 1er mai parce que beaucoup d’entreprises américaines entament ce jour-là leur année comptable, et que les contrats ont leur terme ce jour-là.
C’est ainsi que le 1er mai 1886, la pression syndicale permet à environ 200 000 travailleurs d’obtenir la journée de huit heures. D’autres travailleurs, dont les patrons n’ont pas accepté cette revendication, entament une grève générale. Ils sont environ 340 000 dans tout le pays.
Le 3 mai, une manifestation fait trois morts parmi les grévistes de la société McCormick Harvester, à Chicago. Le lendemain a lieu une marche de protestation et dans la soirée, tandis que la manifestation se disperse à Haymarket Square, il ne reste plus que 200 manifestants face à autant de policiers.
C’est alors qu'une bombe explose devant les forces de l’ordre. Elle fait un mort dans les rangs de la police. Sept autres policiers sont tués dans la bagarre qui s’ensuit. À la suite de cet attentat, cinq syndicalistes anarchistes sont condamnés à mort (Albert Parsons, Adolphe Fischer, Georges Engel, August Spies et Louis Lingg) ; quatre seront pendus le vendredi11 novembre 1887 (connu depuis comme Black Friday ou vendredi noir) malgré l’inexistence de preuves, le dernier (Louis Lingg) s’étant suicidé dans sa cellule. Trois autres sont condamnés à perpétuité.



En 1893, la révision du procès reconnut l'innocence des 8 inculpés ainsi que la machination policière et judiciaire mise en place pour criminaliser et casser le mouvement anarchiste et plus largement le mouvement ouvrier naissant3.
Sur une stèle du cimetière de Waldheim, à Chicago, sont inscrites les dernières paroles de l’un des condamnés, August Spies : « Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étr

Mise en place
Trois ans plus tard, la IIe Internationale socialiste se réunit à Paris pour le centenaire de la Révolution française et l’exposition universelle.
Sur une proposition de Raymond Lavigne, elle décide le 20 juillet 1889 de faire de chaque 1er mai une journée de manifestation avec pour objectif la réduction de la journée de travail à huit heures (soit 48 heures hebdomadaires, le dimanche seul étant chômé).
Le 1er mai 1890, le 1er Mai5 est ainsi célébré dans la plupart des pays, avec des participations diverses.
Le 1er mai 1891, à Fourmies, dans le Nord, en France, la manifestation tourne au drame : la police tire sur les ouvriers et fait neuf morts (voir la Fusillade de Fourmies et Ravachol).
Avec ce nouveau drame, le 1er Mai s’enracine dans la tradition de lutte des ouvriers européens.
Quelques mois plus tard, à Bruxelles, l’Internationale socialiste renouvelle le caractère revendicatif et international du 1er mai.
En 1920, la Russie bolchévique décide que le 1er mai sera désormais chômé et deviendra la fête légale des travailleurs. Son exemple est suivi dans la plupart des autres pays.
Pie XII institue en 1955 la fête de saint Joseph artisan, destinée à être célébrée le 1er mai de chaque année.

Le Labor Day aux États-Unis

Aux États-Unis, le Labor Day (ou Fête du Travail) n'est pas directement lié aux fameuses journées de mai 1886 à Chicago dites Haymarket affair.
C'est avec la résolution suivante prise dans l'été de 1885, par le Central Labor Union fondé à New-York en mars 1882 que le 1er Mai se changea en 1er lundi de Septembre aux États-Unis. Alors que d’autres organisations syndicales avaient déjà voté et adopté une proposition visant à honorer le 1er mai 1886.
« Considérant que différents jours de l'année sont consacrés par la loi comme jour de repos en mémoire d'événements importants, et considérant qu'il n'en est aucun qui se rapporte à une démonstration ouvrière, Le Central Labor Union déclare le premier lundi de septembre de chaque année Labor Day et décide que ce jour sera observé comme jour de repos. Nous demandons à toutes les organisations centrales de travailleurs dans tous les États-Unis de s'unir à nous pour exécuter dans sa lettre et dans son esprit la présente résolution. »[réf. souhaitée]
Avec les longues heures et les conditions de travail terribles, les ouvriers new-yorkais expriment pour la première fois leur demande d'un meilleur mode de vie le mardi 5 septembre 1882. De l'hôtel de ville à la place des syndicats, 10 000 ouvriers marchent, inaugurant le tout premier défilé de la Fête du travail. Les participants ont pris un jour de congé sans solde pour honorer les ouvriers de l'Amérique, et pour exprimer leurs revendications aux employeurs. Au fil des années, d’autre États commencent à tenir ces défilés, mais le Congrès ne légalisera ce jour chômé en jour férié que 12 ans après.
Le 11 mai 1894, les ouvriers de Pullman Palace Car Company à Chicago protestent contre des réductions de salaire et le licenciement des représentants des syndicats. Ils cherchent l'appui de leur syndicat central mené par Eugene V. Debs. Le 26 juin, l'union américaine des chemins de fer appelle à un boycott de toutes les voitures ferroviaires de Pullman. Dans les jours qui suivent, 50.000 ouvriers du rail se conforment à cette directive et la circulation ferroviaire à Chicago s’arrête.
Le 4 juillet, le président américain Grover Cleveland envoie 12 000 hommes de troupe pour briser le mouvement, s'ensuivent des émeutes et des affrontements violents. Deux hommes sont tués au cours de ces affrontements, à Kensington, près de Chicago. La grève est déclarée terminée le 3 août 1894, les ouvriers de Pullman prenant même l’engagement de ne plus se syndiquer6.
En raison de la brutalité démontrée, les représentants s'émeuvent et ceux de Washington réussissent à faire passer la proposition d’un jour chômé (le 1er lundi de septembre) pour honorer les travailleurs. Le président lui-même signe le projet de loi instaurant officiellement le Labor Day (six jours à peine après l’intervention de l’armée) dans l’espoir de se faire réélire la même année, mais cet espoir s’est avéré vain6.
La première proposition de Labor Day aurait selon le Département du Travail des États-Unis l'origine suivante.
Quelques sources démontrent que Peter J. McGuire, secrétaire général de la confrérie des charpentiers et des menuisiers avec l'aide d'un cofondateur de la fédération américaine du travail, seraient les premiers à avoir suggéré un jour pour honorer « Ceux qui de la nature brute ont taillé et ouvragé toute la splendeur que nous contemplons. »
Mais la place de Peter McGuire dans l'histoire de la Fête du travail n'est pas incontestée. Beaucoup croient que Matthew Maguire, un machiniste, et non Peter McGuire, proposa cette fête le premier. La recherche récente semble soutenir la controverse que Matthew Maguire, qui sera plus tard secrétaire de l'association internationale des machinistes de Paterson, New Jersey, proposa ce jour en 1882 alors qu’il était secrétaire du syndicat central à New York. Ce qui est clair c’est que le syndicat central adopta une proposition de Labor Day et nomma un comité pour prévoir une manifestation avec un pique-nique ladite année.

Dans le monde                                                                               ]

Aujourd’hui, la fête du Travail (et/ou fête des Travailleurs) est commémorée par un jour férié chômé7 le 1er mai dans la plupart des pays ayant institué une telle fête, comme par exemple la France8, voir : « Fêtes et jours fériés en France ».

En Amérique

Amérique du Nord[modifier]

En Amérique du Nord, il existe une distinction entre fête du Travail et fête des Travailleurs :
  • En effet la fête du Travail officielle (Labor Day) est célébrée le premier lundi de septembre, il s’agit d’un jour férié et chômé marquant traditionnellement la rentrée (scolaire, artistique, etc.) après les vacances d’été. Elle n'a pratiquement plus de signification politique particulière.
  • La fête des Travailleurs a, quant à elle, lieu le 1er mai. Ce jour n’est pas férié, mais est très largement célébré par les syndicats ainsi que les partis, groupes et organisations de gauche; elle est vue comme une journée de la célébration de la classe ouvrière. Traditionnellement, lorsqu’il y a une augmentation du salaire minimum au Québec, cela a lieu le 1ermai.
Une explication sur le fait que la fête du Travail est célébrée le 1er lundi de septembre est que les puissants syndicats nord-américains comme l’AFL-CIO n’ont pas voulu s’aligner sur les syndicats européens d’orientation socialiste.
Au Québec, les grandes centrales syndicales ainsi que quelques partis et organisations de gauche manifestent le 1er mai. Plus récemment, les institutions syndicales québécoises ont tendance à célébrer la Fête des travailleurs par des rassemblements festifs le samedi ou le dimanche précédent ou suivant le 1er mai, plutôt que la journée même lorsque celle-ci tombe un jour ouvrable. Malgré cette nouvelle tendance, des manifestations sont scrupuleusement organisées le 1er mai de chaque année par des collectifs et organismes anticapitalistes.

Source : wikipédia

Google quitte la planète mère vers l'espace en célébrant Youri Gagarine

Ce n'est plus une surprise pour ceux qui utilisent plus le moteur de recherche google. Celui-ci ne rate aucune occasion sans célébrer une personnalité. Dans la suite de sa liste des personnes à célébrer au cours de cette année figure l'astronaute russe Youri Gagarine.




Qui est ce donc ce grand Monsieur?

Youri Gagarine nait en 1934 à Klouchino, près de Gjatsk dans la région de Smolensk dans le nord ouest de la RussieN 1. Les parents de Youri travaillent dans une ferme collective. Son père, Alexeï Ivanovitch Gagarine (1902–1973), est charpentier ; sa mère, Anna Timofeïevna Matveïeva (1903–1984), qui a grandi à Saint-Petersbourg, capitale culturelle du pays, essaie de communiquer son gout de la lecture à ses quatre enfants. La vie est rude dans ce village dépourvu d'électricité et d'eau courante. En 1941 la guerre avec l'Allemagne éclate. Youri qui est le troisième des enfants Gagarine a alors sept ans. Le village est occupé par les troupes allemandes avant que la famille n'ait eu le temps de s'enfuir. La brutalité des occupants nazis ne connait pas de bornes. Le cadet de Youri, Boris, subit un début de pendaison avant d'être relâché à moitié mort suite aux supplications de sa mèreN 2. La famille est expulsée de son logement par les soldats allemands et doit se creuser un abri primitif dans lequel elle est obligée de vivre. En 1943 Valentin et Zoya, ses frère et soeur ainés, sont emmenés dans un camp de travail en Pologne ; là-bas ils parviennent à survivre, puis à s'échapper avant de rejoindre les troupes soviétiques. Les parents n'apprendront qu'ils sont toujours en vie qu'à la fin de la guerre. Malgré les risques encourus, Youri comme les autres enfants du village se livrent à de petits sabotages sur la machine de guerre allemande. Youri est témoin d'un événement qui le marque et va jouer un rôle important dans son destin. Un chasseur soviétique, endommagé, se pose au sol près du village. Peu après un avion de secours vient récupérer le pilote. Les enfants du village attirés par le spectacle se pressent sur les lieux. Youri est fasciné par l'avion et les pilotes dont l'un prend le temps de lui montrer comment fonctionne les commandes dans le cockpit1.


Au printemps 1944, avec l'avancée des troupes soviétiques, le village est libéré de l'occupant allemand ; mais les habitations ont été détruites, le bétail exterminé ou emporté. La famille Gagarine décide de s'installer à Gjatsk, bien que cette agglomération soit dans le même état de destruction que Klouchino, et se construit une habitation. Youri qui n'a plus fréquenté l'école depuis le début de la guerre reprend les cours. C'est à l'époque un enfant turbulent qui entre de plus en plus fréquemment en conflit avec son père. Celui-ci ne supporte pas la contradiction et veut que ses enfants apprennent son métier. Youri, de son côté, veut échapper à la vie pesante du village et en 1949 annonce à ses parents qu'il ne souhaite pas devenir charpentier et qu'il les quitte pour suivre des études dans un autre domaine. Son père tente de le faire revenir sur sa décision puis le laisse partir en lui demandant de ne pas ternir le nom des Gagarine. Youri déménage à Moscou où vit un oncle susceptible de l'aider à trouver une place dans un collège. Il veut devenir gymnaste mais il ne trouve pas de place et entre finalement dans une école d'apprentissage d'une fonderie à Lioubertsy dans la banlieue de Moscou. Malgré le handicap de sa petite taille il se distingue et est sélectionné pour entrer à l'institut technico-industriel de Saratov dont il suit les cours durant quatre années2.
C'est pendant cette période qu'il rejoint un club de pilotage amateur. La même année il est incorporé dans l'armée. Il est sélectionné pour entrer à l'école militaire de pilotage K. E. Vorochilov d'Orenbourg. Il y rencontre l'infirmière Valentina Goriatcheva. Il l'épouse en octobre 1957, avant d'obtenir son diplôme de pilote de chasse sur MiG-15. Il est alors affecté à la base aérienne de Luostari, région de Petchenga dans l'oblast de Mourmansk près de la frontière norvégienne3.
Source: Wikipédia

Google a accédé au labo de Robert Bunsen

Google continue à célébrer des personnes qui ont marqué l'histoire de l'humanité dans différents domaines. Apres Thomas Edison dans l’électricité, google a consacré son logo cette fois à un chimiste dont le nom est Robert Bunsen.
Qui est ce Robert Bunsen?



Robert Wilhelm Bunsen, né le 31 mars 1811 à Göttingen et mort le 16 août 1899 à Heidelberg, est un chimiste allemand.
Il est connu pour ses travaux en spectroscopie et, bien qu'il n'ait pas directement contribué à l'amélioration de cette invention, pour avoir donné son nom au bec Bunsen.

Il est le plus jeune des quatre fils de Christian Bunsen (1770-1837), responsable de la bibliothèque de l'Université de Göttingen et professeur de philologie moderne. C'est à Göttingen qu'il fait ses études et obtient son doctorat de chimie.
À partir de 1830, il voyage beaucoup entre ParisVienne et de nombreuses universités allemandes. Il établit des contacts avec les plus grands chimistes de son temps, tels que Friedlieb Ferdinand RungeJustus von Liebig à Gießen et Alexander Mitscherlich àBonn.

En 1841, il perfectionne la pile de Grove en remplaçant l’électrode en platine par une électrode en carbone. Cette pile qui porte son nom sera à nouveau perfectionnée par Georges Leclanché.
En 1852, après un bref séjour à Breslau, il succède à Leopold Gmelin à la chaire de chimie de l'Université d'Heidelberg, qu'il occupe toute sa vie. Il se concentre sur l'amélioration des piles, ce qui lui permet de préparer par électrolyse plusieurs métaux : aluminium,baryumcalciumchromelithiummagnésiummanganèsesodium.
Il invente et met au point un calorimètre à glace avec lequel il peut déterminer la chaleur spécifique de ces métaux et donc leurmasse atomique.


Lors de l'éruption du Mont Hekla, il effectue un voyage en Islande, lequel est financé par le gouvernement danois dont dépendait l'Islande à l'époque. Il en tire surtout une analyse du fonctionnement des geysers dont il fabrique un modèle dans son laboratoire afin de convaincre ses contemporains, persuadés pour beaucoup que leur eau venait du centre de la Terre.
À partir de 1860, il travaille sur la spectroscopie avec Gustav Kirchhoff, qui introduisit l'utilisation du prisme pour étaler le spectre, et participe à la mise au point de ce que nous nommons aujourd'hui le bec Bunsen. Ils identifient ainsi le césium et le rubidium. Leur démarche de spectroscopie ouvre la voie à la découverte de cinq autres éléments : le thallium, l’indium, le gallium, le scandium et le germanium. Enfin, l’hélium est découvert dans le spectre du Soleil par Jules Janssen et Joseph Norman Lockyer en 1868.
Il prend sa retraite en 1889 et meurt dix ans plus tard à Heidelberg.
Source: Wikipédia
Crédit image: Wikipédia

Harry Houdini Honoré par Google


Google continue à célébrer l'anniversaire des personnes connues dans l'histoire et invite les internautes à y participer en cliquant sur son logo pour lire un peu sur la vie de ces gens.

Aujourd'hui c'est le tour de Harry Houdini, un prestidigitateur américain d'origine hongroise, né le 24 mars en 1874.
je dois avouer que personnellement j'ai jamais entendu parler de cette personne et c'est l'occasion pour en savoir plus et j'en remercie google.



Qui est ce donc Harry Houdini?

Houdini est né à Budapest, en Hongrie1. À partir de 1907, Houdini prétend être né le 6 avril 1873 à Appleton dans le Wisconsin.
Le père d’Houdini était Mayer (Mayo) Samuel Weiss (1829-1892), un rabbin ; sa mère était Cecilia Steiner (1841-1913). Ehrich avait 6 frères : Herman M. (1863-1885) ; Nathan J. Weiss (1870-1927) ; Gottfried William Weiss (1872-1925) ; Theodore Weiss (Dash) (1876-1945) ; Leopold D. Weiss (1879-1962) et Gladys Carrie Weiss (1882- ?).
Il émigra avec sa famille aux États-Unis le 3 juillet 1878, à l’âge de 4 ans, sur le SS Fresia avec sa mère, alors enceinte, et ses quatre frères. Son nom sur la liste était Ehrich Weiss. Ses amis l’appelaient « Ehrie » ou « Harry ».
Ils vécurent tout d’abord à Appleton dans le Wisconsin, où son père était rabbin de la Communauté juive réformée de Sion. En 1880, la famille vivait à « Appleton Street ». Le 6 juin 1882, le rabbin Weiss devint citoyen américain. Après avoir perdu ses droits, il alla à New York avec Ehrich en 1887. Ils vivaient dans un pensionnat de famille situé sur « East 79th Street ». Le reste de la famille les rejoignit lorsqu’il trouva un logement plus stable.
Enfant, Ehrich eut plusieurs emplois avant de devenir champion de cross country. Il fit ses premières apparitions publiques dès l’âge de 9 ans, en tant que trapéziste, se surnommant lui-même « Ehrich, le prince des airs ». Il devint magicien professionnel et commença à se faire appeler « Harry Houdini » car il était fortement influencé par le magicien français Jean Eugène Robert-Houdin, et son ami Jack Hayman lui dit qu’en français, le fait d‘ajouter un « i » à Houdin signifiait « comme Houdin ». Plus tard, Houdini déclara que son nouveau prénom Harry était un hommage à Harry Kellar. Cependant, Harry est naturellement dérivé de « Ehrie ».


                                                                     source photo: wikipédia
Le 22 octobre 1926, au Princess Theatre de Montreal, Houdini, alors en train de se faire peindre par un jeune artiste, reçoit la visite de l'étudiant de l'Université McGill Joselyn Gordon Whitehead. Houdini avait l'habitude de demander à quelqu'un dans le public de lui infliger un coup de poing dans le ventre, pour prouver qu'il était invincible. Whitehead lui demanda alors s'il pouvait effectivement endurer des coups au ventre, ce à quoi Houdini aurait répondu par l'affirmative. L'étudiant se précipita alors sur Houdini et le frappa violemment, sans avertissement, à de multiples reprises au bas ventre. Dès l'après-midi, le magicien se plaint de douleurs.
Quelques jours plus tard, dans sa chambre privée à Détroit, peu avant une de ses représentations, son médecin l'examine et reporte une fièvre à 40°. Houdini refuse toutefois d'annuler sa représentation qu'il effectue non sans difficultés. Quelques jours plus tard, le jour d'Halloween, Houdini décède d'une péritonite consécutive à une rupture de l'appendice. Le fait que les dommages de son appendice aient été ou non causés par les coups qu'il reçut de Whitehead fait aujourd'hui l'objet de controverses. Houdini souffrait en effet depuis plusieurs mois de douleurs au ventre. Ces faits ont été décrits et discutés notamment dans le premier chapitre du livre The Edge of the Unknown (Les frontières de l'inconnu) d'Arthur Conan Doyle, publié en 1930.

                                                                                               source wikipédia
Un de ses descendants (en lien avec les auteurs d'une biographie controversée d'Houdini) a réclamé le lundi 26 mars 2007 à la justice américaine une exhumation, pour faire pratiquer une autopsie et tordre le cou, ou pas, à la rumeur qui court toujours selon laquelle le magicien aurait été assassiné.
Il laisse à sa mort l'une des plus grandes collections de livres sur la magie à la Bibliothèque du Congrès.
Pour Houdini, le seul objectif de la pratique du spiritisme, même s'il n'y parvint jamais, est d'entrer en contact avec l'esprit de sa mère disparue en 1913, seule preuve pour lui que ces phénomènes psychiques puissent exister.
Sa biographie a été publiée par James Randi, un collègue prestidigitateur et sceptique.

Houdini publia de nombreux livres durant sa carrière (dont certains furent écrits par son ami Walter Brown Gibson, le créateur de The Shadow) :
  • The Right Way to Do Wrong (1906)
  • Handcuff Secrets (1907)
  • The Unmasking of Robert Houdin (1908)
  • Magical Rope Ties and Escapes (1920)
  • Miracle Mongers and their Methods (1920) le livre en PDF
  • Houdini's Paper Magic (1921)
  • A Magician Among the Spirits (1924)

Source: Wikipédia